Train Land (Saint-Dié des Vosges)
  • Actuellement 497 Aiguillonautes soutiennent Aiguillages assurant 72 % du budget annuel nécessaire à la pérénisation de la chaîne. Il ne manque plus que 190 contributeurs pour que ce projet soit viable. Découvrez comment vous aussi, vous pouvez soutenir Aiguillages en cliquant ici ou sur le lien Soutenir.

Train Land

(Saint-Dié des Vosges)

Plein écran cliquez ici

(ou appuyez sur la touche Entrée de votre clavier)

Train Land (Saint-Dié des Vosges)

Transcription :

Train Land, c'est un musée du train qui a ouvert ses portes il y a 4 ans à Saint-Dié des Vosges, je lui avais consacré un reportage dans Aiguillages quelques semaines après son inauguration. A l'époque ses promoteurs avaient annoncés pas mal de nouveautés à venir, elles ont effectivement été mises en place, j'ai pu le constater en retournant sur place il y a de cela quelques semaines. J'y ai rencontré des interlocuteurs à la fois passionnés et passionnants, qui avaient beaucoup de choses me raconter, à vous raconter, de ce fait, ce reportage va être exceptionnellement coupé en deux, la semaine prochaine nous parlerons plus particulièrement en compagnie de Bernard Daumard de trains jouets et de trains réels et aujourd'hui je suis en compagnie de Danile Fusillier qui va vous proposer une visite rapide de ce musée et surtout la présentation de la grande nouveauté de l'année, un grand réseau à l'échelle du 1/32 ème.

Trainland c'est un musée qui a été créé par un groupe de 3 collectionneurs qui plutôt que de continuer à présenter leurs modèles dans différentes expositions un peu de partout dans l'est de la France, ont fini par préférer faire venir le public à eux. C'est à Saint-Dié des Vosges qu'ils ont pu trouver le local qu'ils recherchaient et se lancer dans l'aventure.

Sur 500 mètres carrés les visiteurs sont invités à parcourir une bonne partie de l'Europe. A Trainland, l'histoire du train est racontée par des vitrines, mais surtout de nombreux réseaux dont les échelles vont du Z au 1/32 ème. Il s'agit de leurs faire traverser toutes les époques qui ont conduit du train jouet au modélisme ferroviaire.

Hé bien c'est retracé l'histoire du train jouet, c'est à dire des premiers modèles que l'on poussait sur le sol jusque vraiment des modèles ultra-perfectionnés que l'on fait maintenant, notamment avec la technique digitale, en fait c'est faire la rétrospective de tous les modèles qui existent dans le modélisme et notamment de la plus petit à la plus grosse des échelles, et puis bien sur développer les échelles plus courantes, qui sont le Half Zero, donc le 1/87ème etc … donc, c'est vraiment complet. On a voulu faire un musée universel, c'est à dire que l'on puisse découvrir dans ce musée toutes les facettes du modélisme, que ce soit l'échelle 1/220ème jusqu'à l'échelle 7 pouces ¼, donc ce sont vraiment tous ces modèles là qui sont représentés au musée, ainsi que du vrai matériel de la SNCF, qui est aussi présenté au niveau du musée.

La visite commence avant même d'avoir à passer la caisse, par des vitrines abritant de nombreux modèles de locomotives suisses.

Vous avez à l'entrée une vitrine qui représente tout le matériel Suisse, donc ce sont des modèles qui sont au 1/32ème, donc on a des modèles qui sont de l'ancienne génération notamment les modèles Marklin, ces modèles là ils ont à peu près une 100aine d'années, et après on a la nouvelle génération avec des modèles qui sont digitaux avec le son incorporé et toutes les fonctions que permet le digital et des modèles bien sur qui sont originaux parce-que créés dans nos ateliers. On a un atelier de fabrication pour réaliser des modèles que l'on ne trouve pas dans le commerce et que nous fabriquons. Ce sont des constructions toutes entièrement en métal, qui sont toutes en laiton, voir fer blanc, métal bronze etc … donc des pièces également qui sont moulées, qui sont usinées. Toutes les locomotives sont motorisées, elles ont toues une transmission, donc elles sont opérationnelles, on n'a pas de locomotives qui sont statiques, elles sont toutes motorisées, voire pour la plupart équipées de décodeurs avec le son. Alors, la suite de la visite, c'est le comptoir, c'est la présentation des locomotives qui ont marquées leur temps par pays également. Des locomotives aéro-dynamiques américaines, des records du monde de vitesse, notamment avec les locomotives allemandes, les plus grosses locomotives, style la big boy que tout le monde connaît, qui fait 550 tonnes, 8000 chevaux … donc ce sont vraiment des modèles exceptionnels. Après on a le Shinen Zepplin qui est une locomotive propulsée par un moteur d'avion, on a le Hamburger qui était aussi une extrapolation d'un train rapide tels qu'on les connaît maintenant, on a la 141 R qui était une locomotive qui nous a aidé au niveau du plan Marshall après la guerre, la CC7100 qui a fait le record du monde de vitesse en 55 à 331 km/h et la Pacific Chapelon nord qui se trouve en bas qui a été aussi une locomotive assez exceptionnelle puisqu'elle a piloté le train Flèche d'Or. C'était l'oeuvre de Mr André Chapelon, notre génial vaporiste.

André Chapelon qui découvrira comment doubler la puissance des locomotives à vapeur, tout en réduisant leur consommation de charbon de l'ordre de 20%. Un hommage à ses travaux sera présenté au musée, sous la forme de la reproduction au 1/23 ème de l'ensemble des locomotives auxquelles il aura apporté sa contribution. Même si le musée est essentiellement dédié au modélisme, le train réel, y a toute sa place

En ce moment, nous sommes en train d'essayer de monter une cabine de locomotive à vapeur incluant tout l'équipement de commande d'un cabine, notamment les manomètres, le foyer, les niveaux d'eau, le sifflet, et puis toutes les commandes qui vont se trouver mises sur un tableau de bord que l'on pourra montrer à nos visiteurs. C'est quelque chose d'assez exceptionnel, parce-que les pièces sont difficiles à trouver, et on va essayer de faire quelque chose de vraiment sympathique.

En attendant, c'est tout un ensemble de réseaux que les visiteurs vont rencontrer sur leur chemin, à commencer par un très ancien.

Donc la nous avons un réseau au 1/43 ème qui est un réseau en 0, ancien réseau, c'est à dire que c'est un vieux réseau avec des marques comme Hornby, Jepp, Gmp, toutes ces marques là, qui ont été très fortement implantées à une époque en France. C'est beaucoup moins le cas maintenant. ON partirait plutôt sur du 0 fine scale, c'est quelque chose de très très fin, mais à cette époque là c'était du 3 rails, et c'était des machines qui ont vraiment marqué leur temps. Ensuite, une fois qu'on est passé devant le réseau au 1/43 ème, nous abordons la partie de l'Allemagne, un réseau installé au 1/32 ème et qui représente toutes les énergies Allemandes, c'est à dire les puits de charbon, puisque ce sont des pays qui ont encore ce type d'énergies à l'heure actuelle, ainsi que la raffinerie de pétrole, voilà, ce sont vraiment les énergies. Et puis on a le train qui passe sous la raffinerie, la mine, l'extraction de charbon qui fonctionne avec le tapis roulant, la grande roue etc … Une fois que l'on a fait l'Allemagne, nous nous dirigeons vers les USA, l'ambiance du far-west, du grand canyon … le matériel spécifique des USA, parce-que là on a vraiment des trains qui font des km de long, on a pas mal de choses qui changent par rapport aux trains traditionnels. Ensuite, est présenté au fond du musée une grande vitrine, qui reprend les grands trains américains, les grands trains allemands, ainsi que pour l'instant quelques trains français, mais qui se déplaceront parce-qu'ils iront dans une vitrine spécifique bientôt, parce-que on va développer une très grand vitrine au 1/32 ème qui va faire 8m 50 par 3 m de haut et qui reprendra tout le matériel français et tout le matériel anglais.

Cette vitrine était encore en cours de réalisation le jour du tournage de ce reportage, elle sera installée au dessus-du dernier réseau construit par l'équipe du musée. Celui évoquant la France et l'Angleterre et qui est le plus grand de ceux présentés à Trainland.

Le grand réseau représente la partie parisienne, la partie Paris avec le champs de Mars, la colonne Vendome, le musée du Louvre, l'arc de triomphe, le moulin rouge, les champs élysées, le monument du soldat inconnu … avec une vue très intéressante en face de l'arc de triomphe.

Sans oublier avant de s'éloigner de la région parisienne et de se rapprocher des Vosges, le célèbre périphérique

Ici, nous allons nous diriger vers l'Est de la France. L'est de la France, ce sont les lacs, qui se trouvent à Retournemer, Longemer, Gérarmer, ainsi que la gendarmerie de montagne avec l'hélicoptère qui est en train de décoller sur la maquette. Après nous avons le lançoir. On lance le bois dans le fond de la vallée. C'est véritablement ce qui s'est passé dans notre pays, ici, dans les Vosges, le bois est lancé dans le fond de la vallée, qui est récupéré pour être mis sur un chargeoire et le bois est repris par une grue qui va l'emmener sur un wagonnet qui part vers la scierie. Parce-que c'était une région qui était extrêmement forestière. A cette époque, on avait des scieries dans tous les endroits, dans toutes les vallées. C'était vraiment très développé à cette époque là. Avec des chemins de fer forestiers, on a encore une trace très vivante à l'heure actuelle, c'est le Chemin de fer d'Abreschwiller. C'était exactement ça, le chemin de fer qui rentrait dans la forêt pour l'exploitation du bois que l'on allait chercher en pleine forêt et on le ramenait par le chemin de fer, on allait le livrer à la scierie. C'est comme ça que ça se passait à l'époque.

Un autre point de vue sur la maquette est proposé aux visiteurs. Il suffit de monter quelques marches pour pouvoir l'observer au travers de vitres.

La maquette faisant 80 mètres carrés, elle est très profonde et ne permet pas aux visiteurs de voir tout depuis le bord de la maquette. Alors, ce que nous avons réalisé, c'est une plateforme panoramique qui permet aux visiteurs de monter sur la maquette et de la voir depuis le haut, au travers d'un plancher en verre. Ça permet de voir le train fonctionner depuis le haut, et d'apprécier tous les décors, notamment ceux qui sont contre le mur et que l'on ne peut pas voir depuis le bord de la maquette. Nous montons sur la plateforme, et ici nous avons le plancher en verre avec la possibilité de voir le matériel qui va passer sous nos pieds. Nous avons la manche, donc la séparation entre les deux pays, entre la France et l'Angleterre, et là nous avons le phare de Douvres et celui de Calais, et nous allons pouvoir voir les plages du débarquement avec Sainte-Mère l'église avec les blocaus du mur de l'atlantique, ainsi qu'un V1/V2 qui part en Angletterre et le B25 qui lui envoie les parachutistes sur Sainte-Mère l'église. Sur la plateforme nous avons commencé à installer une grande vitrine qui comme je le disais tout à l'heure, fait 8 m 50 de large par 3 m de haut et cette vitrine va recevoir tout le matériel concernant l'Angleterre ainsi que la France, on va représenter tous les matériels qui ont marqué leur temps à cette époque là. On a profité de la plateforme pour installer également plusieurs réseaux. Un en Z, un en N, ainsi qu'un réseau en HO en 2 rails continu. Ici, c'est le réseau qui reprend finalement toutes les marques au 1/87 ème mais en continu, c'est à dire Lima, Jouef, Rivarossi, Rocco … enfin toutes les marques qui travaillent en courant continu

Un musée aux collections très complètes, qui compte plus de 500 locomotives et qui va s'agrandir encore, mais à l'extérieur. La dernière échelle qui n'est pas encore présentée au public est le train de jardin à l'écartement de 7 pouces ¼. Un petit bout de réseau va être aménagé à l'arrière du musée afin de pouvoir promener les enfants qui viennent le visiter. Du côté de l'entrée principale, c'est un locotracteur qui devrait très prochainement arriver et être placé sur les rails qui n'attendent que lui.
Train land est ouvert toute l'année, les après-midi du mercredi au dimanche de 14h à 18h, des visites guidées peuvent être proposées aux groupes sur rendez-vous. Vous trouverez plus d'informations sur le site trainland.fr.









Suggestions de reportages à revoir dans la catégorie : Musée Trains Miniatures