Aiguillages, tourisme et loisirs ferroviaires

Le réseau Ho de l'Association

des Modélistes Ferroviaires de Romily sur Seine

Plein écran cliquez ici

(ou appuyez sur la touche Entrée de votre clavier)

Le réseau Ho de l'Association des Modélistes Ferroviaires de Romily sur Seine

Transcription :



Romilly sur Seine, dans le département de l'Aube, à une grosse centaine de Kilomètres dans le Sud-Est de la région Parisienne, on peut d'ailleurs se rendre dans la capitale par la gare de l'Est, ou venir à Modèle Train assez facilement depuis Paris, ce que beaucoup d'habitants de la capitale ont pris l'habitude de faire, à tel point que cette année, l'exposition se déroulait dans une nouvelle salle, afin d'en doubler la surface. Deux étages consacrés au train par conséquent cette année, et une grande partie de la salle du haut, occupée par le réseau de l'association hôte. Le réseau est très grand, 7 mètres par 6. Il est composé d'une 20aine de modules disposés en carré, avec une raquette à l'intérieur abritant une gare de triage et un dépôt qui font office de coulisses. Le réseau fonctionne en numérique. Lorsqu’il est présenté en exposition, c'est un ordinateur qui prend la main. Les trains au départ de la gare principale de Verrière s'engagent dans l'un ou l'autre sens de circulation, partent pour une parade sur la voie construite en tour de pièce, parcourent deux fois la maquette avant d'être stockés sur l'une des voies du triage et remplacés par un autre convoi. Une 10aine peuvent ainsi circuler simultanément sur le réseau. Originalité du plan de voie dessinés par les modélistes du club, tous les trains passent par la raquette qui est située au centre du réseau, en effectuent le tour, avant de continuer leur route sur la suite du réseau. Celui-ci est constitué d'une double voie principale et d'une voie unique sur laquelle plusieurs navettes circulent en va et vient. Pas moins de 5 gares sont réparties sur la maquette, dont 3 sur la voie principale.

On est devant l'une des 3 gares de la voie unique, les circulations se font en va-et-vient, gérées par informatique. Ce sont des navettes de gare en gare. Celle-ci s'appelle Bellevue, avec ce petit village derrière. Les deux autres, vous en avez une là après la courbe, Castelneau, et la dernière là-bas, Courbeville.

Eric est l'auteur d'une grande partie des décors du réseau, de la végétation et aussi d'un grand viaduc.

J'ai mis 4 mois à la réaliser.
Inspiré d'un viaduc vu quelque part ?
Non, pas du tout. Il est fait en contreplaqué de 5 millimètres couvert de papier carton imitation brique rouge, que j'ai patiné. C’était des murs au niveau du parapet, que j'ai remplacés par des rambardes cette année, et les poteaux caténaires ont été remplacés cette année. Plus fin et plus réaliste que ce qu'on avait au début.

Mais son travail à l'heure actuelle sur le réseau, l'amène à surtout s'intéresser aux bâtiments.

On est en train d'améliorer deux petits villages à l'heure actuelle, on avait des maisons style plastic, Jouef, qui étaient très bien déjà pour l'époque mais quand même on a envie d'avoir du réalisme et maintenant on a des kits en photodécoupe, en carton qui sont très typiques de nos régions et très tendances même, donc on est en train de refaire deux petits village. Celui de Bellevue est pratiquement terminé, là je suis en train de m'attaquer à Castelneau et dans un futur proche, celui de Noisy-le-Petit, le village situé derrière le dépôt.

Et pendant ce temps, Eric joue aussi au jardinier. Passés les derniers "Saints de glace", il fait ses plantation de graines de Zeechium, et peut procéder à une récolte de ses plans au début de l'été. Des plans qui une fois séchés se prêtent à merveille à la création d'arbres sur les réseaux.

Je fais mes plantations quand ça réussit. J'ai eu des bonnes années, des années mauvaises.

Quand le réseau n'est pas installé en exposition, il l'est de façon permanente dans les locaux du club, qui a trouvé refuge dans une station service, gérée par son président.

Nous avons le siège du club de modélisme à la station Total qui nous est favorable parce qu'on a un lieu qui permet d'accueillir le réseau du club, ce qui n'est pas toujours évident vu la surface qu'il représente, c'est le seul endroit qu'on a réussi à trouver pour le placer.

Un station service ou les clients viennent faire le plein d'essence, mais aussi s'approvisionner en divers éléments pour leurs réseaux de trains miniatures. Une boutique de modélisme ferroviaire se trouve également sur place.

On a combiné les deux parce qu'on départ on a créé notre station et on s'est retrouvés confrontés à un problème, c'est qu'on avait du mal à trouver des magasins pour nous fournir. Comme j'avais déjà mon commerce de station-service, j'ai rajouté cette activité, le modélisme ferroviaire.

Tous les samedis après-midi, les membres du club, ils sont une grosse quinzaine, s'affairent autour du réseau.

On a le grand réseau plus d'autres activités annexes de bricolage, ça nous prend quand même beaucoup de temps, sachant que nos séances de club sont le samedi après-midi, les samedi après-midis sont assez chargés et passent très vite. Pour nous actuellement, c'est que le HO parce que le local ne nous permet pas d'accueillir d'autres échelles. On était quand même en train de réfléchir sur un projet, de créer un deuxième réseau mais pour faire que des expositions, parce qu'à l'origine ce réseau 'n’était pas fait pour faire des expositions.

Une envie de créer un réseau spécialement conçu pour les expositions qui se comprend, quand on sait que celui-ci de part ses dimensions et son nombre de modules requiert de nombreuses heures de manutention. Sans compter qu'il faut deux utilitaires de 20 et 12 mètres cubes pour transporter l'intégralité de éléments qui le composent ou faire plusieurs allers-retour lors des expositions organisées sur place à Romilly.

En dehors de l'exposition Model Train, dont les dates pour 2018 sont déjà connues, ce sera les 3 et 4 mars, le réseau de l'AMFR est visitable tous les samedis après-midi sur rendez-vous, vous trouverez les coordonnées du club sur son blog disponible à l'adresse : romilly-trains.over-blog.com

La semaine prochaine dans Aiguillages, un réseau tout à fait original qui était exposé à Montélirail l'automne dernier, CONSOLIDATED NICKEL-MINES, est l'oeuvre d'un couple d'italiens qui avaient fait le déplacement jusqu'à Montélimar pour venir le présenter.

Suggestions de reportages à revoir dans la catégorie : Echelle Ho